Tests de Lunatik

Mes tests de codage et graphismes
 
AccueilMembresGroupesRechercherConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les codes de Louna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 11:18




Louna Blake



In Rp


♦ Louna Aïra Blake.

♦ Âgé de 21 ans.

♦ Ancienne Gryffondor, Gérante des Trois Balais, professeur de Runes et Directrice de la maison Gryffondor.

♦ D'une famille adoptive, les Northfells.

♦ Née le 23 septembre.

♦ Baguette de Charme avec une pointe en Cornouiller, plume de phénix, 26.8cm.


Les origines


♦ Louna est certes originaire de France, mais est pourtant allée à Poudlard pour sa scolarité. Drake, son père adoptif l'a inscrite dans son ancienne école, qui n'est autre que la grande école de magie britannique. 

♦ Un mystère réside dans la vie de la brunette: Son passé, sa véritable famille et ses parents biologique sont absolument inconnus. Aussi, Louna cherche constamment de nouvelles manières d'en connaître plus sur son passé



Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:46







En détails...



Une frimousse digne d'un bisounours


       Du haut de mes 1m55, il faut dire que je ne suis pas très grande. Mais comme tout ce qui est petit est mignon, c'est pas très grave. Ma petitesse et ma taille fine me donne d'ailleurs une agilité impressionnant qui serait très pratique au Quidditch, si seulement je savais me servir correctement d'un balai, enfin pour une sorcière je veux dire ! Mes cheveux, ordinairement bruns, font souvent ressortir ma peau pâle, si bien qu'on pourrait me prendre pour un vampire, mais tout ce que j'attaque moi, c'est les bonbons... Une cicatrice en forme d'étoile se cache dans mon coup au coté gauche, et j'ai de jolis yeux en amandes marrons-verts. 


      
      Mon apparence me donne souvent un air de lutin, autant pas mes vêtements colorés que par mon éternel sourire en coin, comme si je connaissais un secret dont tu ignore l'existence. Ma cicatrice est camouflée par mes cheveux, presque toujours détachés, donc faut s'accrocher pour la voir.



100x100
100x100
100x100



Je suis un nuage en Barbapapa


       On ne peut pas vraiment dire que je sois quelqu'un de très... Calme. En fait, ce serait plutôt un oxymore pour me décrire. Je suis une personne très expressive mais à la fois secrète. Toujours avec des expressions hors-normes et des répliques pas forcément simples à décrypter, je suis une originale. Mais derrière ma personne coloré se trouve quelque chose de moins joyeux, que je ne reconnais pas moi-même. Le fait d'avoir perdu toute mémoire avant les évènements du bois en est très certainement la cause, puisque sans passé, difficile de se tourner complètement vers l'avenir. 

       Pas sérieuse pour un rond, je suis partisane du moindre effort, et ne fait quelque chose seulement sur c'est réellement nécessaire ou si le domaine me passionne. Très intelligente et paradoxalement toujours en train de dire des idioties, je ne prends pas la tête et préfère m'amuser plutôt qu'étudier, mais qui ne préférerais pas la fête et les rires ? Sûrement un fou. Si vous me chercher, passez dans les bars ou dans les boutiques de bonbons, c'est certainement là que je me cache ! 

Je ne suis pas quelqu'un qui me vexe ou prends la mouche facilement. Du fait de mon caractère assez explosif, les moqueries ou réactions étranges font partie intégrante de ma vie, et, au lieu m'affaiblir, elle me rende plus forte et apte à affronter la vie. A dire vrai, je part de l'idée que tout les monde est un bisounours, au moins un minimum. Et s'il y a trop peu de bisounoursisme en elle, il suffit de la convertir. Seulement une chose peut me faire sortir de mes gonds, et à ce moment je peux partir très loin, je n'ai aucune limite. Si l'on s'en prends à mes proches, je ne reculerai alors devant rien pour les venger. C'est cette absence du bien et du mal qui peut me rendre terrifiante.



Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:46




Anecdotes d'une vie de bisounours



Un réveil étrange


Je ne pourrais pas raconter mon histoire depuis ma naissance... Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne la connais pas moi-même. En fait, mon premier souvenir date du premier jour de l'automne. Le froid. Cette sensation désagréable et rafraîchissante à la fois, avec le vent qui glissait dans un bruissement continu entre les feuilles éparpillées au sol. Les yeux toujours fermés, je ne pensais à rien si ce n'est cette sensation nouvelle. En même temps, tout était nouveau. Evidemment, je savais tout à fait ce qu'était le vent, les feuilles et cette lumière aveuglante qui faisait malicieusement plisser mon nez tandis que je savourait ces sensations. A cette pensée, la sensation de bien-être retomba, et mon inquiétude grandit. Qui étais-je ? Quelle était cette endroit ? Tâtonnant doucement autour de moi, j'ouvris les yeux pour découvrir une magnifique clairière rougeoyante déserte. Enfin... Pas si déserte que ça ! Scrutant les alentours, j'aperçue un renard dans l'ombre des broussailles, ses deux yeux brillants tels des phares. Le danger que j'encourais jusqu'alors m'était inconnu, et lentement, pour ne pas l'effrayer, je m'approchais de l'animal main tendue vers lui. C'est ainsi qu'un lien aussi réel qu'intangible naquit entre ce renard et moi. Malgré mon jeune âge et ce réveil étrange, je savais qu'il fallait rapidement retourner à la ville la plus proche, aussi, je crois que sans Mr.Renard, je ne m'en serais jamais aussi bien sortie. C'est lui, qui, en quelque sorte m'a amenée jusqu'au Northfells. Entre-temps dans la forêt, j'ai rencontré Leïko, un serpent ! Mais ceci est une autre anecdote...



Les Northfells, une rencontre déterminante.


Le village se profilait à l'horizon. Doucement la nuit tombait, le soleil couchant créant une atmosphère magique au lieu, et soudainement je me retrouvais seule, ou presque. Mon compagnon de route, ce cher renard argenté avait disparu, probablement retourné dans sa forêt à la recherche d'un quelconque lapin à grignoter. Presque seule, car un petit serpent était toujours là lui, niché dans mon cou, serpent que j'avais récemment prénommé Leïko. Ma descente jusqu'au village fut un peu trop courte à mon goût, et c'est une boule au ventre que je frappai à la première porte que je trouvai. Après quelques secondes qui semblèrent une éternité, la porte s'ouvrit dévoilant alors un visage chaleureux qui me questionnait du regard. D'une voix intimidée par ce premier contact humain, je me présentai en expliquant mon histoire. Immédiantement, une femme apparut et me fit rentrer, révélant un intérieur tout aussi convivial que la famille qui y logeait. Je passai la nuit ici, puis le lendemain, les discussions s'animèrent avec le couple qui m'avait hébergé. La journée se transforma en une semaine, puis en mois. Finalement les Northfells décidèrent de m’adopterent des liens fort se créèrent en eux et moi, sans compter Leïko, le petit serpent qui fut autoriser à être garder.



Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:47




Mes écrits


In Rp


♦ Louna Aïra Blake.

♦ Âgé de 21 ans (23 septembre)

♦ Ex Gryffondor/ Gérante des Trois Balais

♦ Petite (1m55), je suis brune aux yeux noisettes. Souvent dans des tenues colorées et originale, je me démarque par mon éternel sourire en coin et mes yeux pétillants comme ceux d'une enfant.

♦ Quasiment toujours de bonne humeur, je ne me laisse pas abattre par les durs coups de la vie. Avec un passé pourtant difficile, je suis une vraie boule d'énergie et croque la vie à pleines dents ! J'invente souvent des mots et des surnoms, et adoooore les bonbons, aussi je ne me vexe quasiment jamais, pour moi tout le monde est bisounours !

♦ Baguette magique: Charme avec une pointe en Cornouiller, plume de phénix, 26.8cm

♦ Animal de compagnie: Leïko, mon serpent, m'accompagne depuis mon réveil dans la forêt.



Rps en cours et à venir


♥ 





Rps terminés


♥ 




Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:48




Ma famille, mon coeur



Layla Northfells "Lili"

Mère adoptive


Lili, elle a toujours été là pour Louna. Dès la première fois qu'elle se sont rencontrées ça à toujours collé... Très vite, le surnom de Lili est apparu, et la femme n'en à été que plus ravie. Maintenant, la femme est son mari vivent tranquillement dans leur maison avec quelquefois la visite de la sorcière. Bien que ce soit Lili qui aie éduquée Louna, jamais la petite fille ne l’appellera maman. Mais des fois, il n'y a pas besoin de dire les mots pour décrire le lien qui s'est crée surtout que celui ci est un peu plus complexe pour se définir par ce seul mot.



Drokoran Northfells "Drake"

Père adoptif


Drokoran.... Un nom bien compliqué si vous voulez l'avis de Louna ! C'est donc par le diminutif charmant de Drake que la petite l’appellera, au grand déplaisir de celui-ci. Pourquoi il n'aime pas ? Bonne question. Du plus loin que se souvienne la jeune femme, leur relation a toujours été ainsi. Plus un grand frère qu'un père, c'est lui qui lui a transmis ce goût pour la musique, que Louna se garde bien de dévoiler. Si vous l'entendez jouer de la musique ou chanter, c'est que vous avez beaucoup de chance, car a part Lili et Drake, aucune autre personne à son souvenir ne connaît ce talent. Depuis le début, la petite se chamaillait gentiment avec l'adulte, si bien que maintenant qu'elle est à son tour une "grande", ils ressemblent plus à des meilleurs amis.



Tout le monde n'est pas si bisounours


Nom Prénom

LIEN


Description du lien



Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:48




Journal


Abracadabra, une histoire de Louna !


La première fois que mon pouvoir se manifesta, c'était pendant le voyage dans la forêt à mon réveil. La nuit tombait une nouvelle fois sur les bois, et la fatigue commençait à se faire ressentir. Aujourd'hui, la nuit s’annonçait particulièrement froide, et nous nous étions pelotonnés dans un coin pour se tenir chaud. Néanmoins, cela ne suffisait pas, et la température chutait à vue d’œil. Ce fut Mr.Renard qui avança l'idée le premier. Se levant d'un coup, il partit en direction des buissons, tandis que je le regardais intriguée. Il revint quelques minutes plus tard avec des brindilles dans la gueule, et je compris immédiatement l'idée dégagée par cette action. Motivée par température en chute libre, j'entrepris de ramasser à mon tour du bois pour l'aider. Bon, Leïko ne pouvait pas faire grand chose, ainsi il serpenta sur mon épaule, m'incitant à aider le renard. Quand un tas de belle taille fut réunit, le problème se vit comme sur le nez au milieu de la figure, ou plutôt le bec sur l'hippogriffe. Comment faire un feu ? Alors que mes yeux s'embuaient de larmes devant cette grande déception, une lueur attira mon attention. Oui, dans la monceaux de brindilles amassé, un étincelle brillait, apportant une chaleur réconfortante. Nous nous réunirent rapidement autour du feu pour profiter de la chaleur. Les nuits suivantes, la magie opéra de la même manière, animer de ma simple volonté.



L'histoire du Hibou Garou




C'était il y a déjà plusieurs années, mais la Louna d'aujourd'hui pourra vous le conter comme si c'était hier....
Alors que la brune retournait chez Drake et Lily pour les vacances, il lui annoncèrent d'emblée une nouvelle qui la surprit tout d'abord, avant qu'elle ne saute de joie partout dans l'habitation. Pour fêter la fin de sa première année à Poudlard, Louna allait participer à un camp de vacances cet été, plusieurs jours en tente à se balader et faire des activités en forêt. Autant dire le rêve absolu pour la jeune sorcière passionnée depuis longtemps par ses expéditions dans les bois environnants !

Lily avait déjà préparée le paquetage de la jeune fille, et Drake des réserves de bonbons qu'il lui donna pendant que sa femme avait le dos tournée. Après un rapide au revoir, la française étant très pressée de partir explorer son lieu de vacances, l'aventure commença, avec en cette fin de journée un traditionnel feu de camp magique, des ombres se mouvant dans les flammes bleues ou brûlait des marshmallow. La nuit tombait lentement sur le groupe quand l'animateur, d'une voix grave, annonça qu'il allait raconter l'histoire du... Hibou Garou. Sortant sa baguette d'un geste expert, il anima le feu d'une lueur nouvelle, les flammes formant d'inquiétantes images déjà. Puis l'homme entama son histoire...

Il était une fois, dans de lointaines contrées, un hibou prétentieux et casse cou. L'animal n'avait peur de rien, pensait être le plus fort et surtout inventait toujours de belles histoires ou il était le héros pour que ses amis se pâment devant lui. Un jour, alors qu'il était de nouveau en train de raconter une histoire imaginaire, les animaux de la forêt décidèrent de lui donner une bonne leçon :

- Mais dis moi hibou, toi qui est si fort, débarrasses nous alors du loup garou qui hante la forêt la pleine nuit venue !

Le prétentieux n'avoua pas que lui aussi avait peur de la bête féroce et se contenta d’acquiescer d'un air décidé, cherchant une solution à son problème en pensée. Il ne lui restait qu'une semaine avant la pleine lune, et s'il ne trouvait pas de ruse, l'oiseau serait obligé de combattre le loup-garou bec et serres dehors. Malheureusement pour lui, la semaine passa mais nulle solution ne s'offrit au jeune hibou qui ne se résolu pas pour autant à perdre la face devant les autres animaux. Paré de peinture de guerre, il se posa sur une branche à l'orée de la forêt tandis que la lune commençait son ascension dans le ciel noir d'encre.

Un hurlement survint. Il résonnait dans la nuit, tel un appel à l'aide, cri de détresse prononcé à la place de l'oiseau. Puis, dans l'horizon, éclairé par la pâle lueur nocturne, un silhouette se dessina, pour se préciser tandis qu'elle avançait, monstrueuse et gigantesque. Alors que la bête était presque arrivée, l'hibou plongea et l'attaqua de face, serres en avant. Il n'eut le temps de ne toucher qu'un œil avant de recevoir un coup de gueule et d'être projeté au sol tel une poupée de chiffon. Mal en point, la fierté du bel oiseau ne pouvait se résoudre à abandonner et une idée germa dans son esprit pendant qu'il reprenait son vol tant bien que mal. Il était un endroit, plus loin dans la forêt, que les animaux évitait comme la peste car il était empli de pièges. Si notre hibou arrivait à voler assez vite malgré la morsure, le loup garou pourrait ainsi tomber dans un d'eux les bois serait sauvé de ce fléau, et ce serait le hibou qui en serait le héros.

Par chance, le plan de l'animal se révéla payant. Au petit matin, les amis de l'animal à plume l'acclamèrent et le portèrent en triomphe, se promettant de ne plus jamais penser du mal de lui. Mais un autre fléau, plus grand encore se produit un mois plus tard. Alors que la première pleine lune depuis la chute de la bête entamait sa lente montée dans le ciel étoilé, notre fameux hibou prétentieux se sentit mal, comme s'il était tiraillée de tout coté. Il avait beau appelé de l'aide, personne de répondait. Son corps enfla, se plumes s’espacèrent et ses yeux s'emplirent d'un rouge sang. Toute la prétention dont il avait put faire preuve s'envola pour laisser place à une rage sans limite, une envie de détruire, piller et manger : Il était devenue un hibou garou. Enfin, non, pas un hibou garou mais LE hibou garou. Voici ce que lui avait coûté sa vantardise et ses mensonges.

Si d'aventure vous entendez par une nuit de pleine lune un hurlement ressemblant vaguement à un hibou, demandez vous si ce n'est pas lui qui traîne dans les parages... Il sait voler vous savez...


Pendant toute la durée de l'histoire, la petite Louna avait gardée ses yeux rivés sur les flammes animés, et les images qui apparaissaient tandis que l'animateur contait. Cette nuit-là, la brune tendit l'oreille dans l'attente du hibou garou, mais elle s'endormit sans n'avoir rien entendue. Même si elle est adulte maintenant, il arrive à la française de chercher des fois dans le souffle du vent un hurlement suspect qui pourrait prévenir l'apparition du fameux animal, l'attendant de pied ferme baguette en main.





1ère page


A venir...



Codage de Louna ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Admin
avatar
Membres
Revelio
Inconnu Age RPG : 100
Etre et spécialité(s) : Sorcière/Métamorphomage
Emploi(s) : - Graphiste
- Codeuse
Camp : Neutre
Patronus : Loup
Epouvantard : Une ombre
Amortentia : La forêt
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   Sam 15 Juil - 18:51







Titre de RP ♥

Rp avec un bisounours



Has autem provincias, quas Orontes ambiens amnis imosque pedes Cassii montis illius celsi praetermeans funditur in Parthenium mare, Gnaeus Pompeius superato Tigrane regnis Armeniorum abstractas dicioni Romanae coniunxit.

Post hoc impie perpetratum quod in aliis quoque iam timebatur, tamquam licentia crudelitati indulta per suspicionum nebulas aestimati quidam noxii damnabantur. quorum pars necati, alii puniti bonorum multatione actique laribus suis extorres nullo sibi relicto praeter querelas et lacrimas, stipe conlaticia victitabant, et civili iustoque imperio ad voluntatem converso cruentam, claudebantur opulentae domus et clarae.

- Usurpet Curi adliciat numquam probitatem cum Curi duobus crudelitatem est nihil diligendum autem crudelitatem qui.

Ergo ego senator inimicus, si ita vultis, homini, amicus esse, sicut semper fui, rei publicae debeo. Quid? si ipsas inimicitias, depono rei publicae causa, quis me tandem iure reprehendet, praesertim cum ego omnium meorum consiliorum atque factorum exempla semper ex summorum hominum consiliis atque factis mihi censuerim petenda.

Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.

Et licet quocumque oculos flexeris feminas adfatim multas spectare cirratas, quibus, si nupsissent, per aetatem ter iam nixus poterat suppetere liberorum, ad usque taedium pedibus pavimenta tergentes iactari volucriter gyris, dum exprimunt innumera simulacra, quae finxere fabulae theatrales.



Lunatik ©


______________________________



_________________


Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1217-louna-blake http://poudlard-le-rpg.forumactif.org/t1218-journal-de-louna#14391 http://testsdelunatik.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les codes de Louna   


Les codes de Louna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tests de Lunatik :: Codage :: Des codes en vrac-